FANDOM


Goustan le cruel

Nom : Goustan

Goustan le Cruel

Nom original : Goustan

Surnom : Le Cruel

Région natale : Carmélide

Genre : Homme

Cheveux : blanc

Yeux : bleu

Activité : ex-roi de carmélide.

Vocabulaire : correct

Culture général : correct

Famille : Famille de Carmélide

Première apparition : Goustan le Cruel

Phrase récurrente :

Joué par : Philippe Nahon

Goustan dit Le Cruel est l'ancien roi de Carmélide et le père de Léodagan. C'est l'homme qui est probablement le plus cruel de Kaamelott. Même son fils trouve que son père dépasse parfois les bornes comme lorsqu'il faisait crever les yeux des criminels plutôt que de les tuer.

45
Alors c'est ça la stratégie moderne? Réunir cinq trous-de-balles en cercle et s'balancer des fions?
— Goustan lors du rassemblement des chefs de clan

DescriptionModifier

Goustan est un vieil homme, peu agréable, même avec son fils, qui est extrêmement violent et qui adore la bataille et les combats. Comme son fils, il semble avoir un terme pour l'éducation familiale plutôt spéciale.D'après Léodagan, Goustan frappait son fils avec des bûches pendant son enfance, mais il s’agissait d’une preuve d’affection. Il n'hésite pas à se montrer désagréable avec tout le monde mais, il peut parfois montrer un petit peu de compassion. Comme lorsqu'Arthur et Guenièvre étaient seuls la nuit, il voulait venir leur pêter dessus mais, il a dit qu'il ne le ferait pas car, dans les mariages, le plus beau, c'est le début.

CaractèreModifier

Comme son nom l'indique, Goustan est un homme cruel, sans pitié et violent. Il n'aime pas les discussions longues et préfère faire la guerre, au lieu de causer. Il trouve aussi que pour éduquer son fils, il faut le mépriser, c'est le seul moyen d'en faire un vrai homme. Comme il dit, pour bien élever un enfant, il faut le détester ! C'est le seul moyen pour qu'il devienne hargneux.

RelationModifier

LéodaganModifier

Léodagan est le fils de Goustan, mais n'est pas pour le moins chouchouté. Dès qu'il peut, il trouve toujours un moyen de l'insulter. Et cette singularité entre père-fils est réciproque par son fils. Léodagan semble avoir beaucoup de respect pour son père mais semble le trouver en même temps très encombrant.